Miner : Partie 2

Vous êtes déjà en train de chercher sur internet les modèles disponibles? Quelle célérité, bravo !

Maintenant que vous avez lu notre article précédent, et survolé le marché, poussons un peu plus.

 

ASIC OU GPU

Il faut choisir entre GPU et ASIC. Tout le monde aurait tendance à prendre des ASIC, et c’est normal, c’est la performance par définition. Toutefois, c’est également l’inconvénient.

En effet, les fabricants, notamment Bitmain et Balkaï, proposent leurs appareils à un prix raisonnable procurant un ROI de 3 à 6 mois. Tout d’abord, vous ne pourrez jamais en acheter chez eux car ils sont vendus par lots. En admettant que vous y arriviez, sachez que ce n’est pas une vente immédiate, vous réservez pour une date de sortie (un Batch). Autrement dit, vous payez 2000€ pour un appareil que vous aurez dans X mois.

Prenez maintenant les revendeurs qui affichent “disponibilité immédiate”, les prix sont de l’ordre du double, voir du triple.

Car tout simplement, les prix sont fonction du ROI. 2000€ pour commencer à miner dans 3 mois, ou 4500€ pour miner aujourd’hui. Choix cornélien…

On soupçonne évidemment les fabricants/revendeurs d’utiliser les machines pendant ces délais. Bitmain possède une des plus grande Pool de minage : Antpool.

Et autre gros problème donc, c’est que à chaque Batch, des dizaines de milliers de ASIC inondent le marché, faisant augmenter la difficulté, donc la chance de trouver des blocs, donc font finalement augmenter votre ROI. Le cas du Dash est assez explicite : la difficulté a augmenté de 900% en 2 mois

Ce qui rend dorénavant impossible le minage du Dash sur autre chose qu’un ASIC performant. Ce qui est le cas du Bitcoin depuis longtemps, et de bien d’autres Cryptos.

 

Petit mot sur les GPU. Le raisonnement est à peu près le même concernant la fluctuation du prix et le ROI. Notons juste que les fabricants de cartes graphiques n’ont aucun intérêt dans le minage des Cryptos, si ce n’est de vendre leurs produits.

La mise en oeuvre d’une petite ferme de minage GPU (Mining Rig) est certes un peu plus compliquée que de brancher les 2 prises d’un ASIC, mais elle offre de beaux avantages. Tout d’abord, vous pouvez acheter et combiner plusieurs modèles de cartes. Donc, un petit achat par ci, un par là… vous vous assemblez votre machine petit à petit. Même avantage lors d’une défaillance, vous n’aurez qu’à remplacer une partie de votre installation.

Avantage pour ceux qui vivent dans un zone froide : vous pourriez vous chauffer gratuitement grâce à vos Mining Rigs, en moyennes, elles sont à 65 degrés !

Les critères à prendre en compte pour l’achat de GPU sont :

Le modèle, car attention, une Nvidia GTX 1070 est efficace, une GTX 1060, pas du tout. Une ATI Rx 570 est efficace, une 560, pas du tout.

La mémoire, car la Blockchain s’agrandi, et il faut considérer 8go si vous voulez continuer de miner d’ici 1 an… avec 4go vous pouvez miner, mais d’ici quelques mois vous aurez des difficultés. Tout est question de prix d’achat.

Passons maintenant au reste du materiel pour assembler une Mining Rig.